e
Date de publication
20 .mars.2017

Zéro phyto pour les jardiniers municipaux

Une journée sur le thème des solutions de mise en place d'une démarche Zéro Phyto a été proposée aux mairies du Sud-Ouest.

À l'initiative d'Arterris, fournisseur aux collectivités de solutions paysagères, et de Top Green, semencier européen spécialiste de gazon, une réunion technique s'est déroulée en mairie de Montech pour mettre en place un système de végétalisation qui supplée le Zéro Phyto et offre des solutions décoratives, écologiques et économiques aux collectivités. Une vingtaine de services espaces verts des mairies était présente, de Beauzelle à Castelsarrasin, avec l'envie de poursuivre cette démarche : ne pas remplacer les produits phyto par un seul outil, mais revoir, dans son ensemble, l'entretien des espaces verts d'une ville. C'est-à-dire que chaque endroit doit pouvoir se travailler différemment, être enherbé, passer en tonte différenciée, aménager en jachère florale, voire offert à un pâturage. Les deux techniciens ont longuement détaillé les particularités de la végétalisation. Pour améliorer et simplifier l'entretien des espaces sans contexte agronomique, les zones de stationnement, les cimetières, les trottoirs, jusqu'ici désherbés régulièrement par des produits chimiques, les professionnels disposent aujourd'hui de solutions de végétalisation efficaces pour lesquelles on aboutit à moins d'interventions, moins de pollution, biodiversité accrue, amélioration du visuel...

Si cette rencontre s'est déroulée à Montech, ce n'est pas seulement que cette ville est centrale du dispositif mais surtout que la démarche, débutée il y a cinq ans, commence à faire référence. À l'initiative de quelques élus, sensible à cette problématique, une réflexion fut menée avec les services techniques pour lancer cette démarche avec l'aide financière de l'Agence de l'eau Adour-Garonne.

La population est régulièrement informée de ces avancées et des panneaux d'informations signalent les zones préservées. La prochaine étape est de tester une zone Zéro Phyto au cimetière.

Tous ces jardiniers n'ont pas hésité à interpeller les techniciens et les élus, chacun cherchant la, ou plutôt sa, meilleure solution pour le respect de la loi et de l'environnement. Et le petit déplacement «sur le terrain» a permis une juste illustration de cet engagement et de ses réalisations.

La Dépêche du Midi

Pour pus d'info sur les solutions TOP GREEN de végétalisation et de mise en place d'une démarche Zéro Phyto, cliquez ici.